Aller sur le site du Diocèse de Bordeaux >

À venir

Fermer la recherche

La Dominicale n° 144 Dimanche 16 juin 2024

Publié le 18 juin 2024

La parabole des « transformations silencieuses »

Ah, comme cette année nous aurions aimé célébrer les 80 ans de la paix en Europe, célébrer 80 ans comme une belle étape pour espérer pouvoir célébrer dans 20 ans « la paix de 100 ans » jamais connu dans notre l’histoire Européenne.

Célébrer un anniversaire est l’occasion de prendre le temps pour se poser et contempler les fruits d’une vie. Prendre le temps de comprendre ce qui fait obstacle à une belle croissance. Le mois de juin, mois du printemps par excellence, mois de la transition du printemps à l’été est un mois propice pour faire un point étape, un bilan de nos activités, de notre vie.

En équipe d’animation pastorale (EAP) nous avons cette semaine relu en particulier notre année sur la base du Projet pastoral missionnaire rédigé en septembre et approuvé en novembre 2023. Ce projet était comme une semence et voilà que des germes, les équipes de fraternité de quartier, sortent de terre. Oh bien entendu nous aimerions avoir tout de suite beaucoup de beaux fruits, bien sucrés, bien juteux. Notre impatience nous agite bien trop souvent comme un bourdon derrière une vitrine. A l’heure où le temps nous échappe, prendre le temps de la contemplation pour observer ce que François Jullien appelle les « transformations silencieuses » est une nécessité vitale.

A cette occasion toute la communauté paroissiale est invitée à Saint Nicolas vendredi 28 Juin à 18h00 pour célébrer une messe d’intention de relecture de notre année paroissiale. Cette messe sera suivie d’un échange autour d’un repas tiré du sac.

Messe d’action de grâce dimanche 30 juin 10h30 à Sainte Geneviève en remerciement de celles et ceux qui ont accompli des « transformations silencieuses » dans notre paroisse.

« Ne rien dire sans le dire en PARABOLE, mais tout expliquer en PARTICULIER » n’est-ce pas là finalement un enseignement que nous devrions retenir du Christ qui nous invite à contempler le règne de l’Amour de Dieu à travers les « transformations silencieuses » de la nature.

Jean-Marie Perrier,  Diacre